SALAFIYYAH

Enseignement et fatwas enfants

29 Avril 2015 , Rédigé par Muslimah

Enseignement et fatwas enfants

Les vêtements courts des enfants

Q : Certaines femmes, qu’Allah les guide, font porter à leurs petites filles des vêtements courts qui laissent les jambes découvertes.

Lorsque l’on conseille ces mères par rapport à ces habits, elles disent : « Nous aussi, nous nous habillions ainsi quand nous étions petites et ceci ne nous a fait aucun mal après avoir grandi. »

Que pensez-vous d’une telle situation ?

R : Je pense qu’il ne faut pas vêtir sa petite fille de ce genre de vêtements, car si elle s’y habitue, elle continuera à les porter sans que cela ne la gêne.

Par contre, si elle est habituée à la pudeur dès son jeune âge, elle restera pudique en grandissant. Je conseille donc à nos sœurs musulmanes de délaisser les habits venant de l’extérieur, en provenance des ennemis de la religion, et d’habituer leurs filles aux habits décents et à la pudeur, car la pudeur fait partie de la foi.

  • Fatwa de cheikh Otheimine,

  • Fatâwâ al-Mar’a (Fatwas concernant les femmes) compilation de Muhammad al-Musnad, page77.

    Images islamique de 3ilm char3i


Les vêtements enfants sur lesquels se trouvent des images de créatures

Q : Le cheikh a été interrogé sur le fait de faire porter à l’enfant des vêtements sur lesquels se trouvent des images de créatures ayant une âme.

R : Les savants disent qu’il est interdit de faire porter à un enfant des vêtements interdits aux adultes.

Les habits qui contiennent de telles images sont interdits aux adultes, ils le sont donc également aux enfants. Les musulmans doivent boycotter ce genre de vêtements et de chaussures, pour que les personnes qui veulent propager le mal et la corruption ne puissent pas pénétrer notre pays par cette voie-là.

Si ces marchandises sont boycottées, ils ne trouveront plus d’occasion de nous les faire parvenir, ou de nous convaincre que les porter n’est pas grave.

  • Fatwa de cheikh Otheimine

  • Fatâwâ al-cAqîda (Fatwas sur le dogme), page 688.





Enseignement et fatwas enfants

Les jouets avec des yeux

Question :

Les opinions et les jugements concernant les jouets des enfants sont devenues nombreuses.

Quel est le jugement en ce qui concerne les poupées et les animaux tri-dimensionnels [les jouets] ?

Ils y en a qui jugent que leur possession est permise avec la condition qu'ils soient déconsidérés, et que l'on ne leur donne pas d'importance ni d'attention.

Puis il y a ceux qui jugent que cela est totalement interdit.

Quel est le jugement correct ?

Egalement, quel est le jugement concernant l'utilisation de ces cartes imagées utilisées pour enseigner aux enfants les lettres de l'alphabet, les chiffres, et les manières de faire l'ablution et la prière ?

Puissiez-vous m'informer et qu'Allâh vous récompense !

Réponse :

L'acquisition d'images de ce qui a une âme [dhawat al-arwah] n'est pas permis, excepté ces images qui sont gardées par nécessité comme les images des hafidhat an-noufouss [les cartes d'identités et les permis de conduire].

Les autres images en dehors de cela ne sont pas permises d'être conservées comme les jouets d'enfants, ni dans le but de les éduquer.

Ceci de par la généralité de l'interdiction de faire des images [taswir] et de les utiliser.


Il y a tant de jouets d'enfants qui ne contiennent pas d'images.

Et il y a d'autres moyens de les éduquer en dehors d'utiliser les images [souwar].

Quiconque permet l'acquisition d'images pour les jouets d'enfants, son opinion est rejetée, car il s'est basé sur le hadîth mentionnant les poupées de 'A-isha (radhi Allâhou 'anha) lorsqu'elle était enfant.

Cependant ce hadîth est abrogé par le hadîth qui interdit la confection d'images.

Il a également été dit que les images mentionnées dans le hadîth n'étaient pas de même forme que les images présentes de nos jours.

Plutôt, elles étaient faites de chiffons et morceaux de tissus, de bouts de bois et de brindilles connus à leur époque. Ils n'imitaient pas la forme des animaux comme ceux d'aujourd'hui.

Ceci n'est pas l'opinion correcte et Allâh est plus savant !


Les images connus de nos jours sont identiques aux animaux.

En fait, certaines bougent même comme le mouvement de ces animaux.

Silsilah Kitâb ad-Da'wah 8/23,24 - Tiré fatwa-online.com

Question :

Quel est le jugement en ce qui concerne les photos et dessins sur les vêtements d'enfants, sachant que les vêtements d'enfants ne sont souvent pas exempts d'images ?

Réponse :

Il n'est pas permis d'acheter des vêtements sur lesquels il y a des photos et dessins de ce qui possède une âme parmi les humains, les animaux ou oiseaux.

Ceci car prendre des photos et les utiliser est harâm [interdit], de part les nombreux ahadîth authentiques qui les interdisent et menacent d'un châtiment sévère là-dessus.

Le Prophète (sallallâhou alayhi wa salam) a maudit ceux qui faisaient des images [1] et a informé qu'ils seraient le plus sévèrement châtiés le Jour du Jugement Dernier [2]

Ainsi il n'est pas permis de porter un vêtement sur lequel il y a une représentation ni il est permis d'habiller un enfant avec.

Ce qui est OBLIGATOIRE est d'acheter des vêtements sans représentations dessus, et il y en a beaucoup.

Al-mountaqa al-fatâwa, fadhilat ul-SHeikh Sâlih ibn ul-Fawzân, vol.3 p.339, fatwa n°505 - Tiré de fatawa-online.com

Cheikh Salih Bin Fawzan Bin 'Abdillah Al Fawzan - الشيخ صالح بن فوزان الفوزان

Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء

Cheikh 'Abdel-'Azîz Ibn 'Abdi-llâh Ibn Bâz - الشيخ عبدالعزيز بن عبدالله بن باز

Commenter cet article